A découvrir l’Atelier de confection Mulieris – Bruxelles

530120_582179625126469_1073655818_n

Comme vous le savez sans doute j’aime les « fripes » 😉 Certes, mais j’aime aussi savoir ce qui se cache derrière (d’où viennent les tissus, qui sont les créateurs, leur parcours, qui est chargé de la confection …) et quand on peut ajouter à tout cela une bonne dose d’humanité et de beaux projets alors là je surkiffe !

C’est pourquoi aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de l‘atelier de confection Mulieris à travers l’interview de sa coordinatrice Rachida Lazrak. (Une femme aussi belle dedans que dehors comme je les aime)

1939635_750082271669536_887399102_n1653627_750082341669529_1827012509_n

1661800_750082425002854_1786059941_n

Bonjour Rachida, en quelques mots dis moi l’atelier de confection Mulieris c’est qui, c’est quoi ?                                                                                                                                                  Mulieris est un projet de réinsertion socio professionnelle qui a été mis sur pied par la Commune d’Anderlecht en décembre 2005 via les fonds Européen FEDER   (Investissements productifs permettant la création ou le maintien d’emplois durables, investissements en infrastructures contribuant dans les régions au développement, à l’ajustement structurel, à la création et au maintien d’emplois…), une partie des subsides provient de la Région bruxelloise et de la Commune d’Anderlecht.

Quel y est ton rôle en tant que coordinatrice ?                                                                             En tant que Coordinatrice  je dois gérer ce projet en « bonne mère de famille », cela consiste à rechercher et à recruter une trentaine de personnes par an (stagiaires via écoles ou centres de formation, bénévoles, Activa, Art 60…)   Ici les personnes travaillent sous contrat ART. 60, c’est donc une mise à disposition de personnes via  un CPAS.  Ils sont engagés en tant que couturiers, repasseurs ou autre, pour une durée de 1 à 2 ans maximum. Une autre tache importante (sans cela le projet ne peut tenir) est la recherche permanente de nouveaux subsides, nouveaux clientsMon « plus » ou ma « touche personnelle » à Mulieris est de faire en sorte que ce projet puisse aussi aider les stylistes belges à se lancer pour créer leurs marques, collections ou simplement leurs prototypes, je sais pertinemment que la production en série de certains prototypes que nous réalisons se fera dans  un des pays de l’Est, au Maroc ou au Portugal, … ce que je peux comprendre car les coûts en Belgique sont élevés.

Peux tu nous expliquer comment a commencé cette aventure  pour toi ?                             En tant que fonctionnaire communale je suis arrivée à Mulieris en Décembre 2006 comme assistante administrative de l’ancienne Coordinatrice Mme Martine Henrard.  En 2008, Martine en eu « marre » et m’a dit « je pars » car je n’en peux plus de ces retards de subsides, des CA, des problèmes avec les CPAS , des disputes entre couturiers, … Du coup elle m’ a « jeté » le bébé (le projet)  avec l’eau du bain (les dettes) dans les bras 😉   Dans un premier temps j’ai cru que je n’allais jamais m’en sortir (j’étais seule et l’atelier de couture était à 3 quartiers plus loin…).  Ensuite je me suis mise à réfléchir (c’est le plus dur lol), je déteste la compta et les chiffres, il a fallu que je fasse des plans de financements pour toutes les dettes envers nos fournisseurs, penser à réengager des personnes « en économie sociale » et … Au bout de deux ans le projet s’est relevé et « est » ce qu’il est devenu ! 

Peux tu me citer les créateurs qui ont fait appel ou font appel à l’atelier ?                               La première styliste qui nous a fait confiance c’est Conni Kaminski en 2009, elle nous a testé, nous étions  peu mais elle a pris le risque et elle a été super chouette malgré nos retards de livraison vers Dubai, des petits défauts de fabrication … elle a été super sympa ! Depuis nous produisons chaque année pour elle plus de 3000 pièces !  Ensuite il y a eu plusieurs stylistes qui sont venus : Gervaise Gourmay pour ses collections enfants, Annemie Verbeke pour un projet de A à Z (top AYA), Baraba Repols pour « Superpieceofchic », Isa tio (recyled fashion), Idiz Bogam pour une collection de vêtements vintage, Ariane Lespire pour des accessoires en laine bouillie, Pierre Antoine Vettorello pour des vestes en fourrure « Bombers » … Nous avons reçu la semaine dernière des pièces à coudre pour JOHANNE RISS … et encore bien d’autres et les « meilleurs ». 

1796426_750740051603758_67476726_n1800489_750740084937088_1286046245_n

387203_2130828205294_407942530_n1795610_750737001604063_1607765571_n

Le projet Stromae en bref ?                                                                                                        Pour Stromae  nous avons traité la commande  comme n’importe quel autre projet.   Sa styliste, Coralie, nous connaissait du temps où elle  travaillait avec la société « qui se demandait où était le soleil » 😉  Déjà en 2011, elle était  venue nous trouver pour un cas en extrême  « urgence », il s’agissait de retouches de leggings mal cousus en Asie, nous avions pu récupérer les pièces just in time pour un défilé, comme nous avions répondu dans des délais de « dingue » c’est ainsi qu’elle  nous a recontacté pour les confections des vêtements de promos des T-shirts, chemises et shorts… encore une fois notre atelier a pu être efficace !

1798481_750039935007103_618557140_n1393992_10200179311200516_2076987974_n

1383083_10200179305080363_395350524_n996026_10200204574512083_314812515_n

Quels sont vos projets en cours ou à venir ?                                                                               Il y a toujours de nouveaux projets ou des nouvelles demandes. Ponctuels ou de longue durée.  Nous essayons de faire des choses diversifiées pour que les couturières qui viennent chez nous sous contrat de travail formatif puissent avoir une expérience aussi riche que possible.  La dernière venue est une jeune styliste qui s’appelle GIOIA SEGHERS avec qui nous allons bientôt collaborer.

Dis moi Rachida, quels sont tes rêves pour l’atelier ?                                                                   Pouvoir réengager tout le monde à Mulieris, au delà de leurs contrats « Art. 60 » ou Activa (ce qui est quasi impossible) ici les subsides de fonctionnement et les frais salariaux sont limités dans le temps.

Veux tu ajouter quelque chose, parler d’un point non encore évoqué ?                               Juste une petite chose 😉  Ce serait sympa que les stylistes qui ont fait appel à   Mulieris puissent le citer et le soutenir un peu plus sur les réseaux sociaux ou dans la presse, cela pourrait faire « connaître » ce type de projet qui créé de l’emploi et pourquoi pas en créer d’autres en Belgique.  Un grand merci à toi aussi.  Merci Natasha pour ton intérêt et à ta vivacité d’esprit pour avoir pu « déceler » le côté « humain » de ce  projet. 

C’est moi qui te remercie Rachida pour le temps que tu m’as consacré. J’espère avec cet article pouvoir apporter ma petite pierre à l’édifice. Bravo à vous tous chez Mulieris !
Retrouvez le site et la page Facebook ci-dessous
Lazrak Rachida –  Atelier de Confection Mulieris – Avenue Clémenceau, 4 – 1070 Bruxelles           info@mulieris.be 
9025_1079951934044_7650296_n9025_1079939893743_7335274_n
9025_1079943693838_3314516_n 

 

Share Button