Archives par étiquette : Paris

Extravaganza les lunettes chic et choc

Dans un précédent article je vous ai parlé des lunettes chics et sobres de la Maison Japonaise Line Art Charmant.

Les lunettes Line Art Charmant sont des montures bijoux par excellence, en titane breveté très haut de gamme (inaltérable, anallergique, ultra léger et ultra flexible).

Pour fêter ses 60 ans la Maison Line Art Charmant a décidé de signer une collaboration exclusive avec la maison Bylaart (l’une des plus vieilles maison d’optique de Paris).

La révolution de la lunette percée est en marche !  Ces montures appelées  » invisible » sans armatures sont en général légères, discrètes, sobres … L’idée ici était de les customiser pour les rendre hors du commun.

De cette collaboration est née la ligne EXTRAVAGANZA, une collection capsule de 7 montures les plus délirantes les unes que les autres digne de Lady Gaga, cette collection unique au monde est disponible en série limitée.   Elle s’adresse aux femmes qui n’ont pas froid aux yeux et qui ne veulent ressembler à personne, qui font fi du regard des autres, élégantes, fortes et extravagantes !

Personnellement j’adore !

Voici les 7 modèles en image

Rock’n Roll pour un look rock et glamour (existe en blanc)

Extravagante, le porte-drapeau de la collection, un modèle qui fait penser au pin up par son côté faux cils, cette monture a nécessité 10h de travail.

So Pink pour un look plus doux et printanier

Blue Vintage pour un look plus rétro

Glamour, une rangée de pierres Swarovski souligne vos sourcils

Hippie Chic pour un look plus bohème et pour voir la vie en mauve

Alors laquelle vous fait de l’oeil ? 😉 

Prix et infos : www.charmant.fr

https://www.facebook.com/lineartcharmant/

Natasha.

 

 

 

Share Button

Miss Delza Sacs et bijoux

Miss Delza

Miss Delza ce sont des sacs et des accessoires de mode Haut de gamme, en série limitée.

La marque propose un design épuré assurant ainsi aux créations une modernité intemporelle.

La créatrice de la marque Cristiana Terra a grandi dans l’atelier de confection cuir et peaux de sa mère qui travaillait pour les maisons parisiennes de Haute Couture.   Dès l’âge de 8 ans
elle cousait à la main des chutes de cuir ou de fourrure pour confectionner des petits sacs , des écharpes ou des toques.
A l’adolescence elle a commencé à couper et à assembler à la machine des sacs, des boléros et des jupes en cachette.  Après une carrière dans la gestion de patrimoine, elle revient à ses premières amours.   Elle suit une formation dans les métiers du cuir et de la maroquinerie avant de fonder sa marque  « Delza », qui en fait est aussi le nom de sa jument.
Miss Delza

Miss Delza c’est aussi l’exigence de la qualité, la marque choisit les plus beaux cuirs italiens dont le tannage est sans risque pour la santé.

La fabrication artisanale est réalisée par des ouvrières qualifiées dans des ateliers à taille humaine.
Les techniques de pointe comme la découpe au laser des cuirs sont associées à des savoir-faire traditionnels comme le marquage à chaud du logo.  Des clous de fond ornent les sacs afin de les protéger des frottements et les coutures sont impeccables. Tous les accessoires sont contrôlés à la main.
Les sacs sont réalisés dans un atelier au Portugal. Les variations naturelles de couleur et de texture ne sont pas des défauts mais elles sont dues à l’origine naturelle de la peau.

La collection comporte 4 modèles de sacs :  déclinés en 2 couleurs.  Chaque modèle est fabriqué uniquement à 30 exemplaires.

Pochette Anita - Cuir Texturé - 164 euros

Pochette Anita – Cuir Texturé – 164 euros

Veau Velours - 245 euros

Sac à main Isabella – Veau Velours – 245 euros

Sac Cabas Sofia - Cuir - 275 euros

Sac Cabas Sofia – Cuir – 275 euros

Sac Giulietta - Cuir Texturé - 306 euros

Sac Giulietta – Cuir Texturé – 306 euros

Les bijoux sont quant à eux des pièces uniques : perles de culture, lapis-lazuli, améthyste (160 et 180 euros) 
Miss DelzaMiss Delza
Retrouvez la page Fb de Miss Delza ainsi que son site internet : 
Natasha 
Share Button

Vernissage Luigi Di Donna : Une intouchable armure de chair

Quand le photographe de mode vénitien Luigi Di Donna rencontre la jeune galeriste Elisabeth Ndala, se sont deux talents audacieux, au réel parti-pris créatif, profondément respectueux des femmes, ouverts sur le monde et ses tourments mais aussi ses multiples trésors… qui s’entrechoquent dans une parfaite harmonie !

De cet instant est née la prochaine exposition présentée dans la deuxième galerie de la jeune femme, « BAB’s Galerie » dont le thème est une promesse à moult voyages aussi voluptueux qu’engagés…une prouesse de l’artiste Luigi Di Donna : « La nudité dans sa plus sensuelle expression – une intouchable armure de chair ! »

Luigi Di Donna En ces temps troublés, l’art est un rempart indestructible et un baume apaisant d’une puissante beauté : alors, laissez-vous porter par les photographies qu’Elisabeth Ndala est heureuse de vous dévoiler lors du vernissage le jeudi 17 décembre 2015 Paris (uniquement sur invitation). 

Luigi Di Donna

Communiqué d’exposition : 

Une renversante chute de rein, le galbe parfait d’une fesse, l’arrondi troublant d’un sein, le fuselé d’une jambe, le soyeux d’une peau. Et des yeux captivants. Une nudité qui révèle la beauté pure et sensuelle de son modèle, dans sa vérité la plus sincère et la plus émouvante. Une nudité dont les effets sont toujours maîtrisés afin de ne jamais rendre vulgaires les formes qui s’offrent dans la plus grande confiance à l’objectif ; qui s’abandonnent sous le regard du photographe de mode vénitien Luigi Di Donna : il perçoit en quelques secondes la pose qui magnifiera le plus la femme qui se dénude pour lui. Son regard, tout en capturant son être qui ne cache plus rien de son anatomie, ne souhaite qu’une chose : révéler la sensualité émanant de sa chair soyeuse et délicate, de ses courbes voluptueuses ou parfois plus frêles, dans sa plus noble liberté. Luigi Di Donna n’est pas un chasseur d’images, il est au contraire un homme amoureux des femmes, si respectueux d’elles, qu’il a érigé comme une philosophie de ne jamais avilir leur corps abandonné, soudain si vulnérable quand il apparait sans vêtement, parfois seulement paré de précieux bijoux. Il les veut conquérantes, belles, sublimes, lascives, désirables non comme des objets sexuels mais comme des déesses charismatiques, touchantes et si troublantes grâce à ce mélange de force et de fragilité qui bouleverse et chavire les sens et le cœur. Les mannequins de ses clichés dégagent aussi une grâce sous laquelle perce sa vision de l’élégance. Celle qui se retrouve dans tous les “films” qu’il shoote. Au cours de l’exposition, vous pourrez découvrir ou redécouvrir le dernier Red Collector dédié à l’inoubliable Romy ainsi qu’une vidéo du making off d’une série de Luigi Di Donna, parue dans ce numéro.  Lors du vernissage le 17 décembre 2015 de 18h30 à 22h00 et la Présentation de l’exposition et du calendrier à la presse le 5 janvier 2016, à travers des photographies en couleurs et en noir et blanc, Luigi Di Donna vous dévoilera la manière dont il se sert de la nudité afin de mettre en scène sa vision d’une féminité sensuelle sans jamais effacer l’identité de son modèle car toujours la profondeur de son âme, subtilement éclairée par l’émotion proche du désir, pudique et timide, affleure délicatement à la surface de la photographie. Troublant et envoûtant paradoxe.

La toile est le support de ses photographies car sa noblesse renvoie à la perception de Luigi Di Donna qui considère ses mannequins comme les modèles d’un peintre à la personnalité singulière. Il les façonne et exacerbe leur beauté et leurs particularités physiques au gré du “film” qu’il a dans la tête avant chaque shooting.

Découvrez plus de photos sur la page Fb Luigi Di Donna 

Egalement sur Chic Book 

Luigi Di Donna

Luigi Di DonnaLuigi Di Donna

Luigi Di Donna

Natasha. 

Share Button